• Le dernier militaire américain tué au combat en Irak est un jeune soldat âgé de 23 ans, blessé mortellement en novembre par l'explosion d'un engin artisanal.

    Il est ainsi le 4 474ème soldat américain tué en Irak, il avait reçu son ordre de retour au pays la veille du jour où son véhicule blindé a été touché par l'explosion.

    Plus de 32 000 ont par ailleurs été blessés, le Royaume-Uni a de son côté perdu 179 soldats.

    Depuis l'invasion du pays en mars 2003, au moins 126 000 civils sont morts des causes directes du conflit, il faut ajouter 20 000 soldats et policiers irakiens et 19 000 insurgés.


    2 commentaires

  •  

    Un commando-marine a été tué ce matin en Afghanistan, au cours d'une opération dans la vallée d'Alassaï. Après les cinq morts d'hier, ce nouveau décès porte à 70 le nombre de militaires français morts en Afghanistan.

    Un conseil de défense se tient actuellement à l'Elysée au cours duquel "les nouvelles conditions de sécurité" des militaires français doivent être décidées. Selon toute vraisemblance, cela devra se traduire sur le terrain par un moindre engagement des troupes. Si c'était le cas, il s'agirait d'une victoire stratégique insurgés.

    Un commando marine tué en Afghanistan
    Source : Marianne2

    1 commentaire

  • Cinq militaires français et un interprète afghan ont été tués aujourd'hui dans ce qui semble être un attentat-suicide en Afghanistan. Quatre autres militaires sont blessés, dont un très grièvement, ainsi que trois civils afghans.

    L'attaque a eu lieu ce matin vers 11 heures alors qu'une assemblée de notables (choura) se tenait dans le village de Joybar, à deux kilomètres au nord de la FOB (base opérationnelle avancée) de Tagab, en présence d'officiers français et américains. Trois éléments avaient été placés en protection extérieure de la choura dont l'un occupait un poste de la police locale afghane, situé le long de l'axe Vermont, la grand route que le contingent français doit protéger. Une explosion a eu lieu dans ce poste, vraisemblablement du fait d'un kamikaze qui s'est fait exploser. L'homme était là avant les militaires français et, selon l'état-major des armées, "il ne peut être exclu" qu'il se soit fait passer pour un policier local, qui sont en fait de simples miliciens en charge de l'autodéfense. Juste après l'explosion, qui a tué et blessé les militaires français et les afghans, un groupe d'insurgés a ouvert le feu sur les Français depuis le village. Aucun soldat n'a été blessé par ces tirs. L'aviation (F-16 américains et hélicoptères Tigre français) sont intervenus contre les insurgés dont certains ont été "neutralisés".

    Les cinq militaires tués sont un lieutenant et un sous-officier du 1er Régiment de chasseurs parachutistes, deux adjudants du 17 ème régiment du génie parachutiste - dont l'un appartement au Groupement des commandos paras et un caporal, photographe, du Sirpa-Terre de Lyon.

    Il s'agit du lieutenant Thomas Gauvin (1er RCP), de l'adjudant Emmanuel Techer (17 RGP), de l'adjudant Laurent Marsol (1er RCP), de l'adjudant Guéniat (17 RGP) et du caporal-chef Sébastien Vermeille (Sirpat).

    Il s'agit des pertes les plus importantes depuis l'embuscade d'Uzbine en aout 2008.
     
    Cette attaque intervient au lendemain de la visite éclair du président de la République en Afghanistan, au cours il avait annoncé le retrait des troupes françaises d'ici à 2014 - dont 1000 dès l'an prochain. Le jour même, le demi-frère du président Karzaï était assassiné par les talibans.

    (Source : Marianne2)


    votre commentaire
  •  

    Un brigadier tué accidentellement en Afghanistan
    Un brigadier du 1er régiment de Chasseurs (Verdun) est mort ce matin en Afghanistan, à la suite d'un tir accidentel. Alors qu'une patrouille rentrait sur le COP Gwan, une rafale de Minimi (mitrailleuse légère) est partie quand les hommes procédaient aux opérations de mise en sécurité de leur armement individuel. Le 1er Chasseurs, régiment de Leclerc, sert en Afghanistan sur AMX-10RC. Ce décès porte à 64 le nombre de morts français en Afghanistan, toutes causes confondues.

    Il s'agit de Clément Kovac, 22 ans, pacsé. En gagé en 2007 au 1er/2ème chasseurs, il servait en Afghanistan depuis le 2 juin comme équipier-chargeur sur AMX 10RC. Ses chefs le décrivent comme étant "l'image même du chasseur : sérieux, discipliné, compétent".
    Source : Marianne2

    votre commentaire
  • Ces deux nouveaux morts portent à 63 le nombre de militaires français morts en Afghanistan, dont onze depuis le début de l'année. Ce semestre est l'un des plus meurtriers depuis le début des opérations.

    Il s'agit de Florian Morillon, 21 ans, célibataire. Il s'était engagé au 1er RCP en juin 2008 et était affecté à la 1ere compagnie. Avec son régiment, il avait participé à des opérations au Gabon et en Centrafrique. Il était arrivé en Afghanistan à la mi-mai. Ses chefs rendent hommage à "ses belles qualités de soldat".

    et du parachutiste de 1ere classe, Cyrille Hugodot, 24 ans, père d'une petite fille. Il s'était engagé au 1er RCP de Pamiers en mars 2009 et était affecté à la 3ème compagnie (compagnie lourdement touchée lors de l'attentat du drakkar en 1983), où il servait comme tireur d'élite. Après un premier séjour au Gabon, il était arrivé en Afghanistan le 15 mai dernier. Selon ses chefs, il avait "un profil très prometteur et d'excellentes qualités de soldat".


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique