• Impuissants

    Casques bleus mais souvent impuissants devant des actes hostiles, c'est ce qu'on reproche le plus souvent à l'ONU. Combien de fois avons-nous vu les avions de chasse israéliens ainsi que leurs hélicoptères de combats venir bombarder des villages ou des positions, soupçonnés de servir de bases arrière (ce qui est possible). Nous devions pendant ces alertes rester dans nos campements, nous apercevions les tirs de missiles et les nuages de fumée, de poussière s'élever... Après ces actes, nous devions rester vigilants pour notre sécurité.

    Des check points étaient dressés dans des carrefours stratégiques et contrôler par l'ONU, les milices locales avaient la possibilité de circuler avec une arme par personne mais une seule... ce qui arrivait souvent lors de ces contrôles, c'était le transport illégal de ces armes, il en résultait des accrochages majeurs.

    Nos nuits étaient illuminées de fusées éclairantes et de tirs lointains. Absorbés par nos longues heures de garde où nous ne trouvions difficilement le sommeil à cause des moustiques, assez virulents la nuit.


  • Commentaires

    1
    Yehuda
    Vendredi 12 Août 2005 à 10:39
    Opex
    As tu deja entendu parler de casques bleus qui aurraient aide le Hezbolla?
    2
    Yann
    Vendredi 12 Août 2005 à 11:05
    Re-Opex
    Non, jamais ! et aider à faire quoi ?
    3
    Yehuda
    Vendredi 12 Août 2005 à 11:21
    Comme ce qui
    c'est passe en octobre 2000, si je ne me trompe pas, des casques bleus Indien ont aide des terroristes du Hezbolla a enlever des militaires Israeliens a la frontiere et les ont tue par la suite. Lors de la derniere liberation des prisonniers Libannais, ils ont restitue les corps en echange.
    4
    Yann
    Vendredi 12 Août 2005 à 11:35
    re-comme...
    Je n'en pas entendu parler (que c'était des indiens qui auraient pu aider)... Mais quand j'y étais, les pays comme la Finlande, la Norvège, et donc la France étions plus respectés que le Ghana, le Népal par ex... Les Indiens n'y étaient pas encore. Le gros du bataillon français est parti fin 1986 (5 Compagnies)après beaucoup d'accrochages des morts et des blessés de chaque côtés. La France a été gentiment remerciée, le fait de riposter (ça va un moment de se faire tapper sur la gu... et de ne rien dire)ne faisait que envenimer les choses et ce sont les Polonais ou Ukrainiens qui nous ont remplacé.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :